Vedette curseur

© by sophie b. Comme un bruissement d'ailes: Bientôt la collection été 2020 - Like the rustling of wings: Soon the summer 2020 collection


Merci pour votre soutien et votre patience... Le projet TRANSMISSIONS a pris 2 mois de retard et pour des raisons que nous connaissons tous. La nouvelle collection plus intimiste "Comme un bruissement d'ailes" est prête et n'attend plus que l'instant révélateur où elle pourra être photographiée.

Et même si le temps me paraît long et contrarié je n'abandonne pas l'idée de vous proposer toujours et encore de nouveaux vêtements pièces uniques durables et transmissibles issus de textiles anciens de qualité. 

Bientôt disponibles sur la boutique en ligne (n'hésitez pas à vous inscrire pour être informé.e.s).

TRANSMISSIONS garde son cap et par le biais de la récupération de matières textiles vouées à la destruction, fera toujours de la création de nouveaux vêtements un vecteur d'accompagnement au retour à l'estime de soi par l'expression de la créativité de femmes au parcours de Vie accidenté et par l'accès à un emploi formateur et pérenne fondé sur un modèle de type compagnonnage.
On ne lâche rien, on s'adapte! Et la sororité est notre plus grande force.


© by sophie b.Ode à la féminité: la boutique en ligne est OUVERTE // Ode to feminity: the e-shop is OPEN



© by sophie b. Ode à la féminité: LOOK BOOK Automne Hiver 19/20 - Ode to femininity: FALL WINTER 19/20 LOOK BOOK




































































































© by sophie b. Et si les vêtements de demain étaient ceux d'hier ?

Voici maintenant presque 10 ans que je raconte à qui veut bien m’écouter le sens que l’on peut trouver en allant vers une consommation vestimentaire plus raisonnable… Aujourd’hui on parle de mode éthique, de slow fashion, de seconde main et de surcyclage presque au quotidien un peu partout et j’en suis plus que ravie…  En attendant que le monde de la production textile change en profondeur, il va nous falloir passer par une phase de transition, mais les choses avancent, les mentalités changent… Et puisque déjà j’ai eu la chance de voir que nous en étions arrivé.e.s jusqu’ici en près d’une décennie, mon prochain souhait se porte sur la production raisonnée, pas plus de vêtements que nous ne pouvons en porter, mais des vêtements de qualité que nous serons fier.e.s de transmettre à notre tour comme le faisaient nos arrières grands-parents de façon tout à fait intuitive.


//


And if the clothes of tomorrow were those of yesterday?

For almost 10 years now I've been telling anyone who wants to listen to me the meaning that can be found by going towards a more reasonable consumption of clothing ... Today we talk about ethical fashion, slow fashion, second hand and upcycling almost every day everywhere and I'm more than happy ...
While waiting for the world of textile production to change in depth, we will have to go through a transition phase, but things are moving forward, mentalities are changing ... And since I already had the chance to see that we had arrived, so far in almost a decade, my next wish is for reasoned production, no more clothes than we can wear, but quality clothing that we will be proud to pass on like our great grandparents did quite so intuitive.

© by sophie b. Des nouvelles du projet TRANSMISSIONS : Etape 1: la phase d'expérimentation.

PROJET TRANSMISSIONS – Couture Upcycling / Mode féminine
Et si les vêtements de demain étaient ceux d’hier, qu’ils étaient portés par des femmes tout en aidant d’autres femmes et qu’ils valorisaient les liens entre celles qui les font et celles qui les portent ?





Depuis le 17 octobre 2019, le projet TRANSMISSIONS est en phase d’expérimentation et a posé ses valises dans le nouvel atelier crée en partenariat avec l’association Chantier d’insertion Aciades au sein des locaux de sa boutique solidaire de Caen (La Chiffo, route de Trouville). Cinq personnes éloignées de l’emploi (4 femmes et 1 homme) ont intégré le nouveau parcours retouches / Upcycling pour être accompagnées dans l’apprentissage des techniques de couture spécifiques au surcyclage. Cette phase d’expérimentation repose sur la formation métier initiée par l’association Tissons la Solidarité dans le cadre de l‘anonymisation de surstocks invendus de vêtements de grandes marques qui légalement ne peuvent plus être brûlés.  
Pour le projet TRANSMISSIONS, cette phase d’expérimentation en chantier d'insertion, dont je suis la responsable technique, servira à valider, voire à ajuster mes propres processus techniques de revalorisation textile tout en commençant d’une part à recruter de futures salariées pour TRANSMISSIONS, et d’autres part, à sensibiliser les équipes de tri à la sélection de matériaux textiles qui peuvent éviter la benne même si ils ne sont pas valides pour les boutiques solidaires. 
Et c’est bien là tout l’ADN du projet TRANSMISSIONS: DEUX missions fonctionnant en symbiose : l’une à impact social et l’autre à impact environnemental.

 
 

Légende photos : Première journée en immersion (3 salariés présents) : nous nous sommes vus confier par les équipes du tri, un petit bac d’une dizaine de vêtements qui partaient à la benne. La première phase a reposé sur l’apprentissage des tissus et matières, ceux qui peuvent s’associer par leurs couleurs, qualités, formes, tombés, recommandations de nettoyage, etc… Puis chacun a pu choisir des assemblages qui lui paraissaient cohérents, en tenant compte des défauts des textiles (si tâches, trous…), tout en ne perdant pas de vue le document technique (croquis et explications) pour créer un haut pour femme à partir d’une chemise et d’un Tee-shirt. Cette première journée aura permis l’apprentissage des techniques de réduction ou d’élargissement de pièces afin qu’elles puissent s’assembler entre elles (fronces, surjets, montage bords francs…) tout en mettant l’accent sur la manière dont on peut contourner les défauts d’un vêtement usagé. (Par exemple : si le bas est troué, j’utilise le haut, j’équilibre mes découpes pour que l’ensemble final reste cohérent. S’il me reste du temps et que j’en ai envie, j’imagine ce que je peux créer avec mes chutes : comme la petite jupe pour fillette assortie à la tunique de la maman pour Hamed, la broche fleur en tissu pour Chantal ou le bandeau à cheveu en jersey marinière pour Angélique). Dernière photo : De G à D : Chantal, Angélique et Hamed, fiers de leurs créations.